Your browser does not support JavaScript! 5 manières d’aider votre chat à perdre du poids | MedicAnimal.fr
Skip to content Skip to navigation menu
Trouvez de la nourriture, des jouets, suppléments, etc.
Nous avons tout ce dont vous avez besoin pour un chien ou un chat en bonne santé.
Produits suggérés
  • MA Logo

Le poids en surplus affecte le bien-être global de votre chat. Il est donc prioritaire de remédier à ses problèmes de poids éventuels et de gérer son régime. Si votre félin chéri a besoin d’un petit coup de pouce au rayon du poids, ces 5 conseils sont parfaits pour commencer.

1. Donnez-lui la quantité de nourriture qui lui convient

Selon les marques, les aliments pour chats varient en forme, en taille et en densité. Alors, si vous versez une portion et évaluez son volume à vue d’œil, vous risquez de le suralimenter. En utilisant une balance, vous éliminez le risque de surestimer le volume d’un repas. Si vous avez plusieurs chats, les distributeurs de nourriture à micro-puce peuvent être la solution la plus simple, puisqu’ils empêchent vos félins de partager leurs repas ou d’être trop gourmands. Si vous surveillez étroitement la consommation de votre chat, mais que le problème ne s’améliore pas, vérifiez si un voisin bien intentionné ne lui donne pas de friandises supplémentaires. Si c’est un problème, vous pouvez toujours ajouter un médaillon à son collier, avec la mention : « Merci de ne pas me nourrir ».

2. Choisissez l’aliment qui convient à son mode de vie

Il peut être difficile de choisir le bon aliment, mais la bonne décision peut faire toute la différence, surtout quand il s’agit de perte de poids. Votre chat est-il âgé ? A-t-il toujours besoin d’un régime pour chaton ? Passe-t-il tout son temps à l’extérieur ? Plein d’énergie ? Du genre feignant ? Votre chat est-il stérilisé ? Son mode de vie pourrait imposer un régime spécifique, qu’il s’agisse de croquettes, de nourriture pour senior, pour chaton ou autre. N’oubliez pas de discuter des options avec un vétérinaire avant de modifier le régime de votre chat, ou adressez-vous à l’un de nos conseillers qualifiés qui pourra vous aider à choisir la meilleure option pour votre chat.

3. Moins friands de friandises

Il n’y a pas que les humains qui ont des « snaccidents », et nos chats ont parfois (souvent) tendance à se laisser aller à la gourmandise – surtout s’ils s’ennuient. Il peut s’avérer difficile de diminuer les snacks et les friandises du chat (on adore gâter nos animaux), mais à terme, cela bénéficiera à son poids et à sa santé globale. Nous ne suggérons pas d’interdire totalement les friandises. Consommées avec modération, elles restent parfaitement acceptables, à condition de choisir l’option de la meilleure qualité et d’en réduire la fréquence. Adoptez ce slogan : la qualité et non la quantité.

4. Faites-lui faire de l’exercice

Que vous ayez un chat d’extérieur qui adore sa balade journalière ou un casanier qui fait de la « petite sieste » un art de vivre, il est important pour nos félins chéris de faire de l’exercice régulièrement. Les jouets sont un excellent moyen pour cela. Ils sont utiles pour inciter votre chat à se lever et à bouger, et vous avez l’embarras du choix. Nous recommandons d’utiliser un jouet interactif, comme un crayon laser ou un jouet d’occupation, pour faire bouger votre chat. Non seulement c’est un moyen idéal de lui faire faire des mouvements doux plus régulièrement, mais c’est également une bonne façon de créer des liens entre vous et de partager des moments de qualité ensemble.

5. Consultez votre vétérinaire

Tout comme pour n’importe quel autre sujet de préoccupation que vous pourriez avoir à propos de votre chat, adressez-vous à votre vétérinaire. Votre vétérinaire, qui connaît les antécédents médicaux et l’état global de votre chat, répondra bien plus précisément à des questions directes telles que « combien de temps lui faudra-t-il pour perdre du poids ? ». Il pourra éliminer les problèmes ou facteurs contributifs, tels que l’arthrite qui réduit l’activité de votre chat, ou les problèmes dentaires qui le rendent difficile en matière de nourriture. Vous pourriez également consulter une clinique spécialisée dans la perte de poids pour obtenir une évaluation exacte et actualisée de son état physiologique. Idéalement, le poids de votre chat doit être vérifié tous les 6 mois, car il est possible de ne pas repérer à domicile que son poids fluctue. Votre chat pourra avoir du mal à perdre du poids s’il en a beaucoup pris au cours des 12 derniers mois, ou s’il a développé une maladie progressive qui n’a été remarquée qu’au bout de plusieurs mois.