Your browser does not support JavaScript! Plantes et fleurs toxiques pour le chien | MedicAnimal.fr
Skip to content Skip to navigation menu
Trouvez de la nourriture, des jouets, suppléments, etc.
Nous avons tout ce dont vous avez besoin pour un chien ou un chat en bonne santé.
Produits suggérés
  • MA Logo

Magnifiques à l’intérieur comme à l’extérieur, de nombreuses plantes et fleurs courantes peuvent pourtant être dangereuses pour nos compagnons à quatre pattes. Des fleurs d’intérieurs populaires, telles que le lys, aux plantes communes du jardin, découvrez quelles sont les plantes toxiques à garder à l’écart de votre chien et pourquoi.

Jonquilles

Les jonquilles peuvent être toxiques pour le chien, souvent après l’ingestion du bulbe, mais parfois aussi après l’ingestion des têtes de fleur. Une telle ingestion peut provoquer des vomissements, de la diarrhée et une léthargie, qui, dans des cas graves, peut même se traduire en déshydratation, tremblements et convulsions. Ces symptômes d’empoisonnement peuvent se manifester dans un délai de 15 minutes à 24 heures après l’ingestion. D’autres fleurs printanières, telles que les crocus et les tulipes, sont considérées comme moins toxiques. Cependant, nous recommandons toujours de demander conseil auprès d’un vétérinaire si vous pensez que votre animal en a ingéré.

Lierre

Souvent, après avoir ingéré du lierre (autrement connu sous le nom d’Hedera helix), le chien bave, vomit ou a la diarrhée. Dans les cas les plus graves, il est possible que du sang soit présent dans le vomi ou les selles. Le contact avec le lierre peut provoquer des réactions cutanées, de la conjonctivite, des démangeaisons et des éruptions cutanées. Il est important de distinguer le lierre du sumac vénéneux (autrement connu sous le nom de Rhus radicans). Il s’agit de deux plantes différentes.

Jacinthe des bois

Toutes les parties de la jacinthe des bois, l’une de nos fleurs des champs préférées, sont toxiques pour le chien. Les symptômes d’empoisonnement touchent l’estomac, les intestins et la fonction cardiaque, et comprennent vomissements, diarrhée et gêne abdominale. Lorsqu’une grande quantité de jacinthe des bois est ingérée, il y a un risque d’irrégularité des battements cardiaques (arythmie).

Marron

Bien que les cas graves d’empoisonnement soient rares, l’ingestion de marrons peut provoquer des problèmes gastro-intestinaux sévères, tels qu’une salivation excessive, des nausées, des vomissements, de la diarrhée et des douleurs abdominales. La coquille du marron, comme le marron lui-même, peut également présenter un risque en provoquant potentiellement une occlusion intestinale. Généralement, les chiens vomissent rapidement après avoir ingéré un marron, ce qui signifie qu’un traitement pourrait être nécessaire pour contrôler les vomissements.

Chêne/glands

Les chiens sont plus fréquemment exposés aux glands durant les mois d’automne et d’hiver. Il semblerait que l’ingrédient toxique des glands soit l’acide tannique, qui peut provoquer des lésions au niveau du foie et des reins. Les signes comprennent vomissements, diarrhée (avec ou sans présence de sang), douleurs abdominales, inappétence et léthargie. Ingérés, les glands peuvent aussi provoquer une occlusion intestinale.

Champignons

L’« amanite phalloïde » (autrement connu sous le nom de « calice de la mort »), un champignon extrêmement toxique pour le chien, est la cause la plus fréquente d’empoisonnement. Les signes comprennent vomissements et diarrhée, mais l’ingestion de ce champignon peut entraîner des problèmes digestifs plus graves, des troubles neurologiques (au niveau du cerveau/des nerfs) et une maladie hépatique.

Poinsettia

Le poinsettia est originaire du Mexique et est connu pour être en pleine floraison en décembre. L’ingestion de poinsettia peut provoquer des salivations, des douleurs orales et des vomissements, mais uniquement lorsqu’elle est ingérée en grande quantité. Heureusement, la sève contenue dans la plante est irritante. Il est donc peu probable que votre chien consomme une grande quantité de cette plante en raison de son goût et de son effet irritant.

Amaryllis

Avec le poinsettia, l’amaryllis figure parmi les plantes les mieux vendues à Noël et peut fleurir pendant jusqu’à deux mois. Les tiges, les fleurs et les bulbes contiennent des alcaloïdes phénanthréniques qui sont toxiques pour le chien. La majorité de cette substance se trouve dans les bulbes. L’ingestion d’amaryllis peut provoquer des vomissements, des changements de la tension artérielle, des tremblements et des convulsions.

Gui

Le gui est l’une des plantes les plus toxiques pour le chien. Lorsqu’il est ingéré, le gui peut provoquer des vomissements, de la diarrhée, des difficultés respiratoires, le choc et même le décès en raison d’un collapsus cardiovasculaire.

Houx

Même si le houx est une source de nourriture importante pour les oiseaux en hiver, il est toxique pour le chien. Différentes variétés de houx contiennent des saponines, dont l’ingestion peut provoquer des vomissements et de la diarrhée sévères. D’autres symptômes peuvent comprendre la salivation excessive, le claquement des lèvres et le secouement de la tête. Il y a aussi le problème plus évident provoqué par les feuilles épineuses qui peuvent causer des lésions au visage, aux yeux et aux pieds.

Lys

Le lys, une fleur populaire, est toxique pour nos animaux, surtout le chat. Les substances qu’il contient sont si toxiques que même l’eau d’un vase contenant des lys pourrait être fatale. Même si le lys n’est pas aussi dangereux pour le chien, il reste toxique. Veuillez contacter votre vétérinaire si vous pensez que votre chien a ingéré cette fleur. L’arum d’Éthiopie, le spathiphyllum, le muguet et le cordyline fruticosa sont tous dangereux pour le chien.

Ces fleurs sont très dangereuses pour le chat, dont les effets toxiques touchent principalement les reins. Les premiers signes de toxicité comprennent vomissements, léthargie et perte d’appétit. Alors que les toxines commencent à affecter les reins, ces signes continuent et s’aggravent à mesure que les lésions rénales progressent. Sans traitement rapide de la part d’un vétérinaire, le chat peut développer une insuffisance hépatique en 36 à 72 heures environ.

Rose de Noël

Originalement connue sous le nom d’ellébore noir, cette plante robuste a été renommée rose de Noël, même si elle n’a aucun lien avec la rose et fleurit rarement en décembre. Elle contient des cardiotoxines toxiques qui, lorsqu’elles sont consommées par un chien, peuvent provoquer de la diarrhée, des coliques, de la léthargie, une salivation excessive et des douleurs abdominales. Toute la plante est toxique, y compris les racines, la tige et les fleurs.

Plantes à faible toxicité

Le fuchsia, le chèvrefeuille, le pyrachanta, le sorbier et le cactus de Noël sont des plantes moins susceptibles d’être gravement toxiques. Cependant, elles doivent tout de même être évitées, car elles peuvent provoquer des troubles gastro-intestinaux.