Skip to content Skip to navigation menu

Vous pensez connaître votre animal des oreilles jusqu’au bout de la queue ? Voici neuf mythes pour tester vos connaissances générales sur les chiens et les chats. Continuez à lire pour découvrir ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas.

1. Impossible d’apprendre de nouveaux tours à un vieux chien.

Faux. Les chiens ont la capacité (et la curiosité) d’apprendre à tout âge. Vous pouvez donc apprendre des ordres et des tours à votre chien âgé comme vous le feriez avec un jeune chien. Un chien plus âgé aura juste besoin d’un peu plus de temps.

2. Les chats ronronnent quand ils sont contents.

Faux. Les chats ronronnent quand ils sont contents, mais aussi stressés, malades ou quand ils mettent bas. On pense que les chats ronronnent quand ils vivent des émotions fortes (heureuses ou tristes), et que c’est une manière de se rassurer ainsi que leurs chatons.

3. Les chiens ont des « empreintes digitales » uniques.

Vrai, mais sur leur truffe, pas sur leurs pattes ! Les empreintes nasales du chien sont uniques comme le sont nos empreintes digitales. Observez de près la truffe de votre chien ; vous remarquerez des lignes formant un motif complexe. C’est ce que l’on appelle l’empreinte nasale.

4. Équiper votre chat d’une petite clochette l’empêchera de tuer des oiseaux.

Vrai. Selon les recherches de la RSPB (la société royale pour la protection des oiseaux), un collier bien attaché et doté d’une clochette peut réduire d’un tiers la prédation des chats. Toutefois, certains chats apprendront à marcher sans que leur clochette ne fasse de bruit. Les experts recommandent de remplacer la clochette de votre chat occasionnellement, de choisir des colliers aux couleurs vives et de placer mangeoires et nichoirs hors de portée de nos amis félins.

5. Certaines races de chien sont hypoallergéniques.

Faux. Les races de chien hypoallergéniques n’existent pas. En revanche, certaines races provoquent moins d’allergies. Contrairement à ce que l’on croit, ce ne sont pas les poils qui causent des allergies mais une protéine présente dans la salive et l’urine. Cette protéine reste dans la fourrure du chien et est libérée dans l’air quand les poils tombent. Ainsi, les races qui perdent peu leurs poils ou sans poils (et les petits chiens en général) sont l’option idéale pour ceux qui souffrent d’allergies et aimeraient avoir un toutou.

6. Les traitements antipuces ne sont pas nécessaires en hiver.

Faux. Les puces sont moins actives par temps froids mais nos maisons bien chauffées constituent un environnement idéal qui leur permet de se multiplier en hiver. La plupart des vétérinaires recommandent donc aux propriétaires de traiter leurs animaux toute l’année. Découvrez comment protéger votre animal et votre maison ici.

7. Les chiens voient en noir et blanc.

Faux. Cette idée fausse est très répandue. Nos amis canins peuvent voir une large gamme de couleurs. Mais si les humains peuvent voir tout le spectre des couleurs, les chiens ne perçoivent que des variations de jaune et de bleu.

8. Des démangeaisons indiquent la présence de puces.

Faux. Les puces sont une cause fréquente de démangeaisons mais il y en a d’autres : allergies, infections et mites par exemple. Si votre animal a des démangeaisons, consultez votre vétérinaire pour un diagnostic et un traitement.

9. Les chats ont neuf vies.

Faux. Les chats sont extrêmement agiles ; ils peuvent survivre à des chutes importantes et sortir indemnes de situations inattendues. L’origine de ce mythe n’est donc pas un mystère ! Mais même si nous aimerions qu’ils aient neuf vies, ils sont bel et bien mortels.