Skip to content Skip to navigation menu

Mon chat a t'il des puces ?

Que sont les puces ? 

Les puces sont de petits insectes qui se nourrissent du sang de l'animal hôte. Elles passent le stade adulte de leur cycle de vie sur l'animal, dont elles se nourrissent. Les femelles adultes pondent des œufs (jusqu'à 500 par jour et par puce ) qui tombent de l'animal et se répandent dans son environnement, avant d'éclore sous forme de larves. Les larves nichent dans les tapis ou les tissus d'ameublement, puis forment un cocon collant avant d'entrer en phase de pupe. Les pupes peuvent demeurer dans cet état pendant deux ans. La puce adulte n'émerge que lorsqu'elle sent la présence d'un hôte favorable à proximité. Elle se base sur des signaux comme les vibrations ou les taux de dioxyde de carbone. Elle utilise alors la puissance de ses pattes pour sauter sur l'animal qui passe, puis recommence un nouveau cycle. Si l'on considère le cycle de vie complet de la puce, on comprend mieux pourquoi le contrôle d'une infestation peut prendre de quelques semaines à quelques mois, et pourquoi l'animal et son environnement doivent être traités.

Comment détecter les puces 

Les chats savent très bien effectuer leur toilette. La plupart d'entre eux avalent les puces rencontrées lors du toilettage. Toutefois, les puces en bonne santé sont très actives et particulièrement douées pour échapper à l'œil humain. Dès lors, les repérer sur votre chat peut s'avérer très difficile, même en cas d'infestation sévère. Les seuls signes peuvent être un toilettage ou un grattage excessif de la part du chat, ou des piqûres d'insectes sur les jambes des personnes vivant au foyer.

Le meilleur moyen de diagnostiquer la présence de puces est de peigner le chat à l'aide d'un peigne anti-puces très fin au-dessus d'une surface blanche et propre, comme une grande feuille de papier. Cela devrait permettre de déloger les éventuels puces et excréments de puce. Les excréments ont l'apparence de petites taches noires. Si vous en trouvez, déposez un bout de coton humide dessus. S'il s'agit bien d'excréments de puce, elles se dissoudront lentement en marques rouge-marron. En effet, les excréments se composent du sang ingéré et digéré par la puce. Cela confirme la présence de puces, même si vous ne les voyez pas.

Quels sont les effets des puces sur les chats ? 

En plus d'irriter les animaux et leurs propriétaires, les puces peuvent causer d'autres problèmes potentiellement graves.

 

  • La puce du chat peut être porteuse du ver plat au stade larvaire, qui se développe dans l'organisme du chat s'il avale la puce lors du toilettage. N'oubliez pas de vermifuger votre chat à l'aide d'un vermifuge ciblant les vers plats ou à large spectre.
  • En se nourrissant de façon excessive du sang des chatons, les puces peuvent provoquer faiblesse, anémie et même la mort.
  • Si un chien ou un chat développe une allergie aux piqûres de puce, il risque de se mutiler et de contracter de graves maladies cutanées.
  • Les puces peuvent être impliquées dans la transmission d'agents infectieux entre les chats. Elles peuvent notamment être vectrices de la Bartonella, bactérie causant la « maladie des griffes du chat », généralement transmise à l'homme après qu'il a été griffé ou mordu par un chat.

 

Quels sont les différents traitements possibles et quelle est leur efficacité ? 

Le meilleur moyen d'éviter une infestation de puces est d'utiliser un traitement préventif sur tous les chats, les chiens et les lapins de la maison. Ainsi, les puces attrapées par votre animal à l'extérieur de la maison seront éliminées avant de pouvoir se reproduire.

Si une infestation de puces se déclare chez votre animal, rappelez-vous que le problème est généralement lié à 95 % à son environnement. En traitant votre animal, vous le débarrasserez des puces adultes, mais des milliers d'œufs, de larves et de pupes continueront de se développer dans son environnement. Une fois arrivées à maturité, les nouvelles puces continueront de sauter sur l'animal pour se nourrir de son sang. Si votre animal a été traité à l'aide d'un produit à effet résiduel, les puces mourront, mais elles seront toujours plus nombreuses à les remplacer.

Un spray domestique permet de contrôler l'émergence de nouvelles puces adultes, mais rien ne permet d'éradiquer les pupes dans leur cocon collant. Le mieux est d'essayer de les faire éclore, par exemple en passant régulièrement l'aspirateur. Vous pourrez ensuite éradiquer les nouvelles puces adultes en utilisant un spray domestique ou en administrant un traitement à votre animal. L'opération peut prendre de quelques semaines à quelques mois.

Il existe de nombreux types de traitement anti-puces pour les animaux.

Les plus efficaces sont ceux vendus en pharmacie ou chez le vétérinaire. Voici une sélection :

  •  Traitement topique à base de fipronil (Frontline spot on,  Effipro, par exemple). Le fipronil tue les puces et les tiques. Il doit être appliqué une fois par mois sur les chats.
  •  Traitement topique à base d'imidaclopride (Clearspot, par exemple). L'imidaclopride tue les puces et leurs larves dans l'environnement de l'animal, et doit être appliquée une fois par mois.
  • Les comprimés/suspensions à base de lufénurone (Program Suspension orale pour chats, par exemple). La lufénurone interrompt le développement des larves de puce dans l'œuf. Elles ne peuvent donc pas éclore. Ce traitement doit être administré une fois par mois aux chats. Vous pouvez l'utiliser en association avec un traitement topique.
  • Comprimés à base de nitenpyrameLe nitenpyrame tue les puces adultes sur l'animal au bout de quinze minutes seulement après son administration. Son action ne dure que 24 heures, donc mieux vaut l'utiliser en cas d'infestation sévère et en association avec un traitement aux effets plus durables.

Il existe d'autres produits disponibles uniquement sur ordonnance chez un vétérinaire. Mieux vaut demander systématiquement conseil à un vétérinaire afin de déterminer le traitement le plus adapté pour votre animal, en fonction de sa situation.

Dans la mesure du possible, évitez pour votre chat toute préparation anti-puces contenant de la perméthrine, des pyréthrinoïdes ou des organophosphates.

N'utilisez jamais de préparation pour chiens sur votre chat. Ce type de préparation est potentiellement toxique pour les chats.

Si de nombreux médicaments vétérinaires homologués contiennent des composants naturels, les produits dits de « médecine alternative » peuvent être dangereux pour les chats, car ils n'ont pas été soumis aux tests de sécurité imposés aux médicaments sous licence.