Skip to content Skip to navigation menu

Les raisons pour lesquelles vous devez vacciner votre chat


La semaine dernière, nous vous avons expliqué pourquoi vous deviez vacciner votre chien. Cette semaine, c'est au tour de nos chers matous !

Le nombre de chats qui se font vacciner a diminué de 7% : en 2011, 72% des chats se faisaient vacciner au Royaume-Uni, alors qu'en 2017 ce chiffre tombe à 65% (et seulement 65% reçoivent les piqûres de rappel).

Vous vous demandez pourquoi vous devriez vacciner votre chat ? Les raisons sont assez simples à expliquer. Voici toute la vérité sur les vilaines maladies que votre chat peut attraper s'il n'est pas vacciné.

1) Grippe féline

Oui, il est vrai que les humains peuvent aussi attraper la grippe et que seules les personnes les plus vulnérables sont vaccinées. Mais les grippes félines sont bien plus dévastatrices et peuvent nuire profondément à la qualité de vie de votre chat à long terme.

La grippe féline se propage principalement par contact direct via la salive, les larmes ou les écoulements nasaux, mais peut également se transmettre par les litières ou les gamelles si elles sont partagées. Une chatte enceinte peut également contaminer ses petits si elle n'est pas vaccinée.

Quels sont les symptômes ?

Rien de bien différent de la grippe humaine : éternuements, écoulements oculaires et nasaux, fièvre, perte d'appétit, bave, et, éventuellement, ulcères de la bouche (s'il s'agit du virus calicivirus félin).
Dans certains cas graves, votre chat peut développer une pneumonie.

Que pouvez-vous faire ?

Comme d'habitude, il n'existe aucun remède contre la maladie, seul un vaccin peut éviter que votre chat la contracte. Si votre chat l'attrape alors qu'il est encore bébé, il peut malheureusement en mourir, même si un traitement efficace lui est prodigué.

2) Typhus félin :

il attaque la paroi intestinale de votre chat et se transmet facilement par contact avec l'urine ou des excréments infectés. Les chattes non vaccinées peuvent également transmettre cette maladie à leurs petits : elles donneront alors naissance à des chatons mort-nés, aveugles ou souffrant d'hypoplasie cérébelleuse (maladie où l'arrière du cerveau est atrophié, ce qui provoque des tremblements et nuit à la coordination des mouvements).

Quels sont les symptômes ?

Fièvre, vomissements, diarrhée sanglante, perte d'appétit, léthargie et crises dans certains cas.

Que pouvez-vous faire ?

Vous l'avez deviné, aucun traitement de la maladie n'est possible, seuls les symptômes peuvent être réduits. C'est pour cela que le vaccin est primordial.

3) Virus leucémogène félin

Ce virus est particulièrement redoutable, car il peut entraîner des cancers tels qu'un lymphome ou une leucémie. La contagion se fait par la salive, les excréments, les urines et le lait de la mère. Malheureusement, s'il est porteur, il y a de grands risques que votre chat succombe à ce virus dans un délai de 3 à 4 ans.

Quels sont les symptômes ?

Mieux vaut prévenir que guérir : vaccinez donc votre chat. Si votre chat souffre de ce virus, demandez à votre vétérinaire de vous fournir un traitement pour préserver sa santé et emmenez-le deux fois par an en consultation. De votre côté, traitez-le régulièrement contre les tiques, les puces et les vers et offrez-lui une alimentation équilibrée. De plus, gardez votre chat à l'intérieur pour éviter qu'il ne propage le virus.

Que pouvez-vous faire ?

Mieux vaut prévenir que guérir : vaccinez donc votre chat. Si votre chat souffre de ce virus, demandez à votre vétérinaire de vous fournir un traitement pour préserver sa santé et emmenez-le deux fois par an en consultation. De votre côté, traitez-le régulièrement contre les tiques, les puces et les vers et offrez-lui une alimentation équilibrée. De plus, gardez votre chat à l'intérieur pour éviter qu'il ne propage le virus.

Conseils d'ordre général sur les principaux vaccins :

  1. N'hésitez pas ! Les chatons peuvent être vaccinés à partir de 9 ou 10 semaines.
  2. Veillez à ce qu'ils reçoivent leur piqûre de rappel (2 à 4 semaines après la première injection).
  3. Gardez les chatons à l'intérieur pendant 2 semaines après le rappel principal : ils seront ainsi parfaitement protégés avant d'explorer le monde !
  4. Lors du rendez-vous de vaccination, un examen vétérinaire complet est effectué, permettant de détecter tous types de choses (bonnes et mauvaises), à retenir pour veiller au bien-être de votre animal.

 

Andrew Bucher
Vétérinaire et cofondateur de MedicAnimal