Your browser does not support JavaScript! Rendre la micropuce électronique obligatoire pour les chats | MedicAnimal.fr
Skip to content Skip to navigation menu
  • MedicAnimal - Leurs soins au quotidien

Rendre la micropuce électronique obligatoire pour les chats

Quelle est la principale cause de mortalité chez les chats ?

Les troubles rénaux ? Les problèmes cardiaques ? Rien de tout ça. La principale cause (et de loin !), c'est d'être renversé par une voiture.

Malheureusement, il arrive bien souvent que quelqu'un amène un chat accidenté qu'il a ramassé sur le bord de la route chez le vétérinaire. Le chat se trouve alors généralement en état de choc et a du mal à respirer. Il souffre obligatoirement d'un traumatisme crânien à un degré plus ou moins élevé, d'une ou plusieurs fractures, d'hémorragies internes et de lésions aux organes.

La scène est pénible quand l'animal est accompagné par son propriétaire, mais elle est carrément horrible quand il s'agit d'un inconnu. En tant que vétérinaires, notre priorité est de faire un premier diagnostic, puis de stabiliser l'état du chat à l'aide de liquides intraveineux, de stéroïdes agissant rapidement et d'antibiotiques. Et surtout, nous essayons de soulager la douleur que l'animal endure. Malheureusement, dans certains cas, le chat ne peut pas être sauvé et nous devons l'euthanasier.

Si le propriétaire de l'animal est sur place, nous pouvons prendre la décision avec lui, et l'accompagner dans son deuil au cas où le pire surviendrait. Cependant, la plupart du temps, nous devons faire sans lui et ce, pour deux raisons principales :

• La majorité des chats ne portent pas de micropuce électronique.
• Le conducteur d'un véhicule qui a causé un accident impliquant un animal n'est pas tenu par la loi de s'arrêter pour voir s'il peut aider.

Personnellement, j'ai perdu trois chats comme ça : deux sont morts directement lors de l'impact, et le troisième a passé cinq semaines dans l'hôpital d'enseignement vétérinaire où j'étudiais. Dans aucun des cas, le conducteur s'est arrêté. En fait, dans un des cas, j'ai même crié sur le conducteur pour qu'il s'arrête, mais au contraire il a accéléré.

Ce qui est le plus triste et dont on ne parle pas, c'est que dans la majorité des cas les chats meurent directement (ceux-là peuvent presqu'être qualifiés de chanceux) ou agonisent seuls sur le bord de la route jusqu'à mourir. C'est à ce moment-là que l'utilité de la puce électronique prend tout son sens. Même si le conducteur est un bon samaritain qui s'arrête et emmène le chat blessé chez un vétérinaire, dans un refuge ou à la police, il sera impossible de retrouver le propriétaire de l'animal pour les raisons suivantes :
A) Le chat ne dispose pas de micropuce électronique
B) Le chat dispose d'une micropuce, mais les coordonnées du propriétaire enregistrées dans la base de données ne sont pas à jour (cela arrive plus souvent que vous ne le croyez : bien souvent, le propriétaire déménage et ne met pas son adresse à jour directement)
C) Et pourtant, les animaux sont davantage susceptibles de se perdre lorsqu'ils viennent de déménager, et donc d'être renversés par une voiture
D) Aucun scanner n'est disponible ou le scanner ne parvient pas à lire la puce électronique

Et n'oublions pas également ce pourcentage élevé de cas où le chat dispose d'une micropuce, mais le conducteur ne s'arrête pas.

Mais il existe aussi le bon samaritain, qui lui s'arrête. Mais que se passe-t-il si le chat n'a pas de puce électronique ni de collier ? L'expérience est traumatisante pour lui aussi, surtout s'il ne peut pas informer le propriétaire de l'animal.

Dans tous les cas, la conclusion est la même : le propriétaire du chat ne saura jamais ce qu'il s'est passé exactement, et ne pourra jamais faire le deuil de son animal. Ce problème se pose surtout dans les familles avec de jeunes enfants qui doivent apprendre à gérer et comprendre la perte d'un proche (qui peut être un animal domestique) pour grandir et se développer.

Pour nous, les vétérinaires, il est pénible de soigner un animal blessé par un accident de la route, mais encore plus s'il n'a pas de puce électronique pour l'identifier. En effet, même si nous parvenons à stabiliser son état, le propriétaire n'est pas là pour parler des soins à lui apporter et du diagnostic général. Les chats sont des animaux très résistants, et beaucoup d'entre eux réussissent à survivre à un accident de voiture. Mais, si le propriétaire est introuvable, le chat est placé dans une autre famille, dans le meilleur des cas, ou piquer, dans le pire des cas.

Alors, S'IL VOUS PLAÎT, implantez une micropuce électronique à votre chat et maintenez vos coordonnées à jour !

Ah, encore une chose... Vous n'imaginez pas la joie et le soulagement d'un vétérinaire lorsqu'il trouve une puce électronique sur un animal accidenté (ou errant) qu'on vient de lui amener. Surtout s'il peut le sauver.
Ça n'a rien de compliqué. Et c'est pour le bien-être de tout le monde. Faites-le !

Andrew Bucher MRCVS
Cofondateur de Medicanimal
Vétérinaire