Skip to content Skip to navigation menu

La Révérence Canine


Pendant longtemps, chaque fois que je voyais un chien prendre cette posture, je pensais qu’il s’agissait d’une sorte d’étirement du matin, comme le font les humains. J’imaginais que mon chien avait dormi ou s’était détendu jusqu’à mon arrivée à la maison, et qu’il s’étirait pour réveiller ses muscles, ses articulations, ses tendons, et pour réactiver sa circulation sanguine.

Mais l’étirement pour se réveiller n’a rien à voir avec l’étirement pour saluer son maître qui rentre à la maison. En faisant des recherches à ce sujet, je suis tombé sur une magnifique description de Brenda Aloff dans le livre « Canine Body Language – A Photographic Guide ».

Cette description indique que la révérence canine est une posture qu’un chien n’adopte que pour les personnes qu’il aime et avec lesquelles il est à l’aise… Cela se voit notamment à la position décontractée des oreilles et aux yeux à demi-fermés. Leur regard est humide et langoureux.

Les quatre signes qui ne trompent pas pour détecter cette révérence canine : les pattes avant sont allongées, l’arrière-train est surélevé, le nez est pointé vers vous et les coudes ne touchent pas le sol.

Cette « révérence canine » (car c’est bien à cela que ce geste ressemble) peut consister en une sorte d’étirement vers l’avant (le chien allonge ses pattes avant et soulève son arrière-train vers le haut), puis vers l’arrière (ou vice versa). Votre chien peut parfois accompagner ce mouvement d’un grand bâillement (si vous avez de la chance !).

Brenda Aloff écrit dans son livre que la révérence d’un chien a quelque chose de très flatteur : c’est une manière de vous accueillir très démonstrative de son affection et montrant le respect qu’il vous porte. Votre chien indique ainsi reconnaître votre espace personnel et vous invite à interagir avec lui.

Cette posture est assez similaire à celle que prend votre chien quand il veut jouer, sauf qu’il ne vous regarde pas d’un air joueur et qu’il ne semble pas sur le point de bondir. De plus, s’il veut jouer, la posture du chien sera bien plus inclinée et les oreilles seront tendues (et non pendantes).

Considérez-vous donc chanceux si votre chien vous accueille de cette manière, car la révérence canine est un privilège qui atteste de votre complicité avec lui.

Andrew Bucher
Vétérinaire et cofondateur de MedicAnimal