Skip to content Skip to navigation menu

Journée du chat noir


Il n'y pas si longtemps, on fêtait la Journée de valorisation du chat noir. Mais maintenant, c'est le tour d'Halloween et de toutes ses superstitions.

Pour des raisons quelque peu énigmatiques, les chats noirs ont toujours été associés au surnaturel : sorcières, démons, mauvais présages, et autres phénomènes paranormaux. Avec le temps, ces croyances ont fait le tour du globe et ont été déformées. Si bien qu'aujourd'hui, on ne sait plus très bien si « croiser un chat noir » est de bon augure ou de mauvais augure. Il est d'autant plus bizarre de croire en ces superstitions dans le monde actuel où les phénomènes cosmiques n'ont plus trop leur place : à l'heure actuelle, peu de gens considèrent les animaux et objets comme des indicateurs de chance ou de malchance.

Toutefois, même si le mythe du chat noir n'est plus trop pris au sérieux, peu de gens osent adopter des animaux monochromes. Selon l'association caritative Cats Protection, en 2017, le délai d'adoption d'un chat noir était environ 13 % plus long que pour les autres chats. Bien qu'il soit controversé, le même phénomène semble se produire avec les chiens noirs.

Comment expliquer ce phénomène ? Les personnes à la recherche d'un animal à adopter tendent à penser qu'un chien ou un chat noir est moins avenant et plus agressif qu'un animal de pelage plus clair. Cette idée absurde est due, en partie, à la manière dont sont dépeints les chiens et chats noirs dans les livres et les films (par exemple, Harry Potter : au départ, on pense que son gros chien noir est méchant, puis on finit par se rendre compte que non). Absolument rien ne prouve que le pelage d'un animal ait une influence sur sa personnalité. Toute personne qui a déjà possédé et aimé un chien, chat, lapin, cochon d'Inde, poisson ou rat de couleur noire peut en témoigner : ils sont tout aussi adorables et drôles que les autres.

La deuxième raison avancée est encore plus déconcertante : les personnes à la recherche d'un animal à adopter ne choisissent pas un animal monochrome, car il serait moins joli et moins photogénique que les autres (et oui, nous sommes la génération des réseaux sociaux, et la seule chose qui a de la valeur est ce que nous publions en ligne). Nous, ce que nous pensons, c'est que les chiens et les chats noirs sont beaux, élégants, sophistiqués, la crème de la crème. Enfin, surtout, ce que nous pensons, c'est que la couleur importe peu.

L'objectif de la Journée du chat noir était de faire prendre conscience aux gens du problème, autrement dit que les chats noirs sont injustement stigmatisés et ont du mal à trouver une famille d'adoption. C'est ce que nous voulons crier haut et fort ! L'adoption d'un animal n'a rien à voir avec la couleur des poils, elle se base sur d'autres critères : vous devez être en mesure de fournir à votre animal ce dont il a besoin (beaucoup de câlins, un grand jardin, ou autre), et vice versa (beaucoup de câlins, un compagnon pour votre jogging du matin, ou autre). Rejoignez notre cause : quelle que soit leur couleur, les animaux sont tous nos amis !

Andrew Bucher
Vétérinaire et cofondateur de MedicAnimal