Skip to content Skip to navigation menu

Cochons d’inde : un guide pour les parasites communs de la peau

Cochons d’inde : un guide pour les parasites communs de la peau

 

Comme les autres animaux, les cochons d’inde peuvent souffrir de démangeaisons. Il y a plusieurs causes pour les expliquer mais la plus commune est la présence de parasites comme les puces, les mites et les poux. Une fois identifiés, ces parasites peuvent être traités.

 

Les puces :

En général, les cochons d’inde attrapent des puces quand un autre animal en ramène dans la maison. Les symptômes sont similaires à ceux des autres animaux et incluent :

-          Se gratter,

-          Perdre des poils,

-          Avoir des croûtes sur des parties irritées de la peau,

-          Souffrir d’anémie si l’infection est très importante.

 

Les puces sont noires, visibles à l’oeil nu et laissent leurs crottes dans le pelage. Pour vérifier que votre cochon d’inde a des puces, vous pouvez essayer le test du papier qui consiste à brosser vigoureusement votre cochon d’inde et à récupérer les résidus sur un papier blanc. Laissez ensuite tomber quelques gouttes d’eau sur le papier. Si l’eau devient rouge, cela signifie que les débris sont des matières fécales qui ont rougi à cause de sang ingéré par les puces.

Il existe différents produits pour prévenir et traiter l’apparition de puces chez les cochons d’inde. Xenex Ultra Spot-on, par exemple, est à appliquer toutes les deux semaines sur le cou et les zones infectées par des mouches, des puces, des poux et des tiques. Pour des raisons de sécurité, il n’est pas conseillé d’utiliser sur les cochons d’inde des produits qui ont été conçus pour d’autres espèces.

 

Mites :

La Trixacarus caviae est l’infection de mites la plus commune chez les cochons d’inde. Elle cause d’extrêmes démangeaisons à l’animal qui se mâchouille et se gratte. En se grattant, le cochon d’inde augmente ses démangeaisons et dans certains cas extrêmes, il semble avoir une attaque quand on le prend. Les symptômes de la Trixacarus caviae incluent :

-          une perte de poils,

-          la peau qui durcit et devient rouge,

-          des grosseurs rouges.

Ces lésions se trouvent sur la tête, le dos, les flancs et les épaules. Le vétérinaire effectuera un test de la peau pour déterminer le type de mites, mais elles peuvent être difficiles à trouver.

 

La Trixacarus caviae peut s’attraper par contact direct ou indirect avec un animal infecté. Elle peut rester dans l’environnement, rendant le traitement du clapier un élément très important pour contrôler l’infection. Si l’environnement du cochon d’inde n’est pas bien traité, il se peut qu’il soit infecté de nouveau.

 

Une fois que le problème a été diagnostiqué, le vétérinaire parlera des options de traitement avec vous. Il est important que les autres animaux qui ont été également en contact avec l’animal infecté soient traités. Généralement, le traitement consiste en des injections d’ivermectin. Xenex Ultra spot on est aussi efficace contre la Trixacarus caviae et est un choix populaire car utilisable à la maison. Si vous l’utilisez, assurez-vous de faire examiner votre animal pour vérifier qu’il n’a plus d’infection.

 

 

Poux :

Les poux qui attaquent les cochons d’inde sont des Gliricola porcelli et des Gyropus ovalis. On les voit à l’oeil nu et ils se trouvent généralement sur la tête et dans le cou. Le moyen le plus simple de les identifier est de prendre un échantillon de cheveux ou de peau avec du papier collant. En cas d’infection sévère, le cochon d’inde souffrira de démangeaisons et d’une perte de poils mais, en général, il ne montrera pas de signe d’infection. Dans de rares cas, la démangeaison peut donner lieu à une perte de poils, des rougeurs ou des irritations similaires à celles décrites pour les autres parasites. Les poux peuvent rester dans l’environnement donc ne pas bien le traiter donnera lieu à une nouvelle infection.  Une fois que le problème a été diagnostiqué, le vétérinaire parlera des options de traitement avec vous. Il est important que les animaux qui ont été aussi en contact avec l’animal infecté soient traités. Comme les mites, les poux peuvent être tués par des injections contre les parasites et vous pouvez utiliser Xenex Ultra spot on. Dans ce cas, assurez-vous de faire examiner votre animal pour vérifier qu’il n’a plus d’infection.