Skip to content Skip to navigation menu

5 choses à vérifier si votre chienne est en gestation

La chienne doit se sentir à l'aise et détendue avant la mise bas. Une préparation est donc nécessaire pour lui permettre de s'adapter progressivement aux changements qui interviendront dans son environnement et/ou son alimentation  avant cette étape. Définissez une zone confortable pour la mise bas, où votre chienne pourra également élever tranquillement sa portée. Elle doit pouvoir aller et venir à son aise tandis que les chiots resteront bien à l'abri, au chaud et en sécurité. En tant que propriétaire d'une chienne en gestation, vous devez vous préparer correctement à l'arrivée des chiots. Les vétérinaires de MedicAnimal ont rédigé pour vous une liste de contrôle regroupant quelques points essentiels.

Liste de contrôle

1. Nourriture pour chiot à servir à la chienne à partir de la 4e semaine de gestation

Jusqu'à la 4e semaine de gestation, donnez à votre chienne une nourriture pour chien adulte de qualité supérieure. Ensuite, ajoutez progressivement de la nourriture pour chiot à son alimentation.Les marques Royal CaninHill's ou Advance apporteront la qualité souhaitée. À une semaine du terme, la chienne doit consommer exclusivement de la nourriture pour chiot (riche en calcium et protéines).

2. Caisse de mise bas

Environ deux semaines avant la mise bas, présentez à la mère une caisse pour qu'elle y délivre ses chiots. La caisse doit être suffisamment grande pour que la mère puisse s'étirer à l'intérieur et pour recevoir une portée de chiots. La chienne doit pouvoir entrer dans la caisse et en sortir facilement. Assurez-vous que les bords de la caisse mesurent au moins une dizaine de centimètres pour que les chiots restent à l'intérieur mais aussi pour leur éviter les courants d'air. Placez la caisse de mise bas dans un endroit chaud, calme et familier pour la chienne. Elle doit pouvoir se reposer en toute tranquillité.

Vous pourrez facilement construire une caisse en bois avec des bords d'environ 15 cm si vous ne trouvez aucune solution convenable. Pour les portées nombreuses, il est conseillé d'ajouter une barre de sécurité en périphérie interne de la caisse. Cela évitera qu'un chiot se trouvant dans un coin ne se fasse écraser ou étouffer accidentellement par sa mère.

Recouvrez le fond de la caisse à l'aide de feuilles en plastique, recouvertes de journaux ou d'un tapis absorbant pour chiot. Ils constituent un excellent matériel de litière  : absorbants et remplaçables, ils sont également faciles à déchirer pour la mère qui pourra les utiliser pour sa couche. Les couvertures, tapis et serviettes peuvent également être utiles, mais vous devrez les nettoyer régulièrement. Placé sous la caisse, un tapis chauffant fournira une source de chaleur supplémentaire. Il est très important de ne pas déposer de tapis chauffant dans la caisse. Un chiot pourrait être en contact direct avec ou s'allonger dessus.

3. Zone de sécurité fermée pour les chiots qui commencent à se déplacer

Lorsque les chiots commencent à se déplacer, délimitez-leur une zone de sécurité fermée et utilisez des tapis absorbants.

4. Allaitement artificiel

Si la chienne rencontre des difficultés après la mise bas, vous devrez peut-être nourrir les chiots à la main. Procurez-vous des formules de lait de substitution dans le commerce, que vous administrerez à la seringue dans la gueule des chiots à intervalles réguliers. Si l'un des chiots est particulièrement faible ou petit, PuppyStim lui apportera instantanément de l'énergie. Un kit d'allaitement ou des seringues sont indispensables pour administrer le lait aux chiots si la mère rencontre des difficultés pour allaiter.

5. Coordonnées du vétérinaire et numéro d'urgence.

Il est important d'impliquer votre vétérinaire tout au long de la gestation de la chienne. Il pourra vous aider à déterminer combien de chiots sont prévus, et pour quand. Informez votre vétérinaire lorsque le terme approche, et notez les horaires de nuit de votre cabinet local, le cas échéant. Une fois la mise bas déclenchée, appelez le vétérinaire si votre chienne pousse activement depuis plus d'une demi-heure et n'a pas expulsé le premier chiot, si 4 heures séparent la sortie de deux chiots alors que la chienne pousse toujours activement, ou plus tôt si d'autres chiots doivent sortir, mais que la chienne montre des signes d'épuisement.